Irène Nagle Lauréate du prix Jeunes Talents France L’Oréal-UNESCO

Distinction

Irène Nagle, doctorante au Laboratoire matière et systèmes complexes a été récompensée du prix Jeunes Talents France L’Oréal-UNESCO pour ses travaux de thèse portant sur la biomécanique des cellules musculaires, sous la direction de Myriam Reffay et Claire Wilhelm.

Ce prix est attribué dans diverses catégories à 35 jeunes chercheuses de talent (23 doctorantes et 12 post-doctorantes). Ces scientifiques prometteuses se voient attribuer une dotation de 15 000 € pour les doctorantes, et de 20 000 € pour les post-doctorantes, qui les aidera à poursuivre leurs travaux de recherche. Irène Nagle a été récompensée dans la catégorie Ingénierie et Biotechnologies pour ses travaux de recherche qu'elle mène au MSC (CNRS/Université Paris Cité).

PROJET : Cellules musculaires magnétiques pour le développement d'un outil d'ingénierie à l'échelle du tissu : l'étireur magnétique.

Le muscle squelettique est un des tissus les plus abondants dans le corps humain. Reproduire in vitro l’alignement multi-échelle de sa structure et sa fonction représente un enjeu majeur pour la compréhension du fonctionnement du muscle mais aussi pour le développement de traitements des maladies musculaires sans recours aux modèles animaux. Pour répondre à ce défi, la stratégie explorée est l’utilisation de forces magnétiques. L’incorporation de nanoparticules superparamagnétiques et biocompatibles dans les cellules, leur confère des propriétés magnétiques. Ces propriétés permettent la manipulation à distance des cellules et l’application de forces pour induire leur différenciation en cellules musculaires fonctionnelles organisées. Ce marquage magnétique a été appliqué à des cellules précurseurs de muscle afin d’obtenir des tissus modèles étirables 3D entre deux microaimants. En combinant des techniques de pointe d’imagerie en profondeur (imagerie multiphotonique) et des mesures quantitatives sur l’état cellulaire (PCR quantitative), nous avons montré que cet étireur magnétique permet d’induire la différenciation en cellules musculaires alignées reproduisant l’organisation élémentaire du muscle. Ce dispositif représente un modèle innovant pour une meilleure connaissance du muscle et de la différenciation sous contrainte mécanique. Il ouvre la voie à la mise en place d’une plateforme de muscle artificiel.

Irene Nagle Prix Jeune Talent L'Oréal-UNECO 2022
Irene Nagle Prix Jeune Talent 2022 L'Oréal-UNECO 

 

Pour en savoir plus

Contact

Vincent Fleury
Directeur de recherche au CNRS, Laboratoire Matière et systèmes complexes (MSC, CNRS/Université Paris Cité)
Communication INSIS